US Chasseneuil : site officiel du club de foot de CHASSENEUIL SUR BONNIEURE - footeo

Le débrief du week-end

22 mars 2016 - 04:01

En ces 19 et 20 mars, toutes les équipes de l'US Chasseneuil étaient sur le pont ou devaient l'être. De l'équipe fanion aux U11, en passant par nos Féminines, voici ce qu'il faut retenir de ce week-end chasseneuillais.

Seniors: l'équipe fanion plus que jamais relancée

Samedi soir (20h), l'équipe fanion recevait Montmorillon (B). L'équation était simple: gagner pour revenir à deux points de l'adversaire du soir, neuvième du classement et premier non-relégable. Ce sont les jaune et noir qui se procurent la première grosse occasion. Sur un ballon de Vincent Rochereau par-dessus le latéral droit montmorillonnais, Maxime Baudouin part seul au but mais frappe sur le gardien. Ce dernier ne capte pas. Florent Delage suit et pousse le cuir au fond des filets mais l'arbitre siffle faute pour une charge sur le gardien (16e). Peu d'occasions franches en première mi-temps. La défense centrale chasseneuillaise, composée de François Tisseuil et de Sylvain Parthonneau, est vigilante face à l'avant-centre et capitaine visiteur, Julien Raynal. Mais dans le temps additionnel de la première mi-temps, ce dernier tente une frappe à l'entrée de la surface que Mathieu Blandin contre en se retournant. L'arbitre y voit une main (collée au corps ou non) et siffle un penalty que Raynal transforme (45+3e).

Au retour des vestiaires, les Chasseneuillais sont galvanisés par ce fait de jeu. Preuve d'un état d'esprit conquérant et d'une confiance retrouvée, une semaine après la première victoire de la saison à Roumazières, le début de seconde mi-temps est plus incisif. Le bloc est plus haut et l'activité de la ligne d'attaque gêne la défense de Montmorillon. Alors qu'ils perdent un des leurs sur saignement abondant (à qui nous souhaitons un bon rétablissement), suite à un duel de la tête avec Jésus Lethoer, les visiteurs reculent et semblent montrer des signes de fatigue physique. A l'heure de jeu, nos Chasseneuillais trouvent enfin la faille par Maxime Baudouin. En deux temps, au point de penalty, il dépose la balle dans la lucarne et égalise, récompensé de sa grosse activité (62e). Puis, Matthew James, tout juste entré en jeu, s'arrache dans la surface pour donner l'avantage. Sur une relance courte au milieu de terrain, Sylvain Parthonneau transmet le ballon à Romain Pourrageau qui envoie une transversale vers Alaya Tan qui remporte son duel de la tête. Sa déviation profite à Matthew James qui devance son défenseur central au physique pour marquer (67e). Pour les 25 dernières minutes, l'état d'esprit et le public chasseneuillais font la différence. Montmorillon s'approche de nos buts mais ne contraint pas Maxime Lesclaux à effectuer d'arrêt décisif. Au coup de sifflet final, la joie de toutes et tous était à la hauteur du soulagement. Ce résultat relance, plus que jamais, Chasseneuil dans la course au maintien. D'autant que Melle et Aulnay ont perdu dimanche. Petit point dans ce championnat à quatre de ce bas de classement où seul le neuvième (selon toute vraisemblance) restera en PL. Prochain match, ce samedi, en retard à Chasseneuil contre Aiffres (20h).

En lever de rideau (18h), l'équipe réserve recevait Mornac (B). Dans les bouches de nombreux joueurs, cela allait s'apparenter à une balade de santé, à l'image du match aller gagné 5-0. Il en fût tout autre puisqu'il aura fallu attendre les dernières secondes secondes du match pour voir Medhy Conchou pousser le ballon au fond du filets après un bon travail de Hassan Bentyiou. Tout comme Anthony Dias, nos deux remplaçants d'un soir ont dynamité la défense mornacaise. Une victoire à l'arrachée qui permet à la réserve d'asseoir sa sixième place, derrière un top 5 avançant à grande vitesse.

Dimanche (15h), nos Filles recevaient Châteauneuf en championnat. Des dires de l'entraîneur Michael Lefuel, "47 pigeons morts" et trois buts plus tard, nos Ladies de l'USC l'emportent 3-1 grâce à un doublé de Lola Cabart et un but de Stéphanie Chigne. Une victoire qui permet aux filles de conforter la deuxième place en gardant trois points d'avance sur Ecoyeux et d'atteindre la barre des 50 buts marqués en neuf matches de championnat cette saison.

Samedi (20h), l'équipe C se déplaçait, à onze joueurs, à Etagnac. Malgré une prestation pleine de courage et d'abnégation, elle revient avec une défaite 1-0. Les joueurs ont fait leur possible mais, sans remplaçant, il était dur de tenir contre une équipe première. Pensée pour Thomas Rolland, sorti sur une blessure au dos malheureusement récurrente et qui était là pour se tester en donnant un coup de main à la C.

Jeunes: les U17 courageaux, les U15 solides

Samedi, nos U17 élites se déplaçaient à Champniers pour y affronter l'entente Champniers/Vindelle/Saint-Yrieix. Avec dix joueurs seulement, la tâche s'annonçait compliquée et cela fut le cas. Vaillants les jaune et noir résistent mais perdent finalement 3-0. L'état d'esprit des joueurs présents est à souligner. A l'image de Benjamin Brissaud, victime d'une entorse à une cheville en fin de première mi-temps et qui a joué la deuxième mi-temps tant bien que mal.

Pendant ce temps-là, les U15 recevaient ceux de Confolens dans un bon derby de D1. D'entrée, ce sont les visiteurs, plus athlétiques et physiques, qui prennent les devants. Se procurant quatre coups francs dans les dix premières minutes, les Confolentais se heurtent à une défense chasseneuillaise bien en place. Progressivement nos U15 prennent confiance et tentent leur chance de plus 20 mètres. Sans succès. Peu avant la mi-temps, notre gardien Lucas Dujardin repousse une frappe à bout portant au ras du poteau. Un arrêt décisif puisque, dès le début de deuxième mi-temps, Nathan Leclerc profite d'une passe de Tanguy Lafarge pour ouvrir le score (42e). Une joie de courte durée puisque Confolens égalise vite. Suite à un coup franc vite joué, une (énième) transversale côté gauche permet à Confolens de se retrouver aux abords de la surface et d'adresser un centre repris bizarrement pour égaliser (47e). Le reste du match voit les Chasseneuillais continuer de tenter leur chance, avec notamment Nathan Leclerc et Bastien Pailloux, mais cela n'est pas concluant. Notre gardien (surclassé) Lucas Dujardin, se met encore en évidence suite à un coup franc confolentais des 25 mètres sous la barre transversale, bien repoussé. Match nul intéressant et solide 1-1 qui prouve aux joueuses et aux joueurs que leur potentiel est là. A souligner l'arbitrage effectué par Loanna Brun en duo avec Hervé Geay.

En début d'après-midi, nos U11 recevaient Etagnac et ce match s'est soldé par une défaite. Dans la foulée, le match amical disputé contre les U13 a tourné à l'avantage des U11. Quant au plateau de l'école de foot initialement prévu à Lessac, il a été reporté.

Commentaires